Légalisation du cannabis en France ?

in #news
2 years ago

⚠️ Une proposition de loi, pour la création d'une Société d'exploitation du Cannabis sera déposée jeudi.
❌ Vers une légalisation enfin de la marijuana en France ?!?
Le député François-Michel Lambert déposera jeudi une proposition de loi relative à "la légalisation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation de cannabis". Le texte, cosigné par 14 députés dont cinq de La République en marche, prévoit la création d'une Société d'exploitation du Cannabis (SECA) qui aura le monopole de la production et de la vente. Ces dernières seraient confiées aux agriculteurs et aux débitants de tabac.

La vente par les buralistes serait interdite aux mineurs et une partie des taxes pourraient financer la prévention des risques liés au produit.

Le cannabis s'invite à nouveau à l'Assemblée nationale. Emmenés par le député des Bouches-du-Rhône François-Michel Lambert, des députés de quatre groupes politiques, dont des "marcheurs", prônent une "légalisation contrôlée" du stupéfiant, dans une proposition de loi transmise mardi à la presse.

"La constitution d'un monopole pour la production et la vente du cannabis par la création d'une société nationale, la SECA (Société d'exploitation du cannabis), permettra de réguler la production et la vente tout en contrôlant la consommation", estiment ces députés, parmi lesquels figurent cinq LREM, Delphine Bagarry, Annie Chapelier, Hubert Julien-Laferrière, Pierre-Alain Raphan et Cécile Rilhac.

"La politique de forte répression est un échec complet", juge François-Michel Lambert, lui-même ex-LREM issu des rangs écologistes et porte-parole de l'UDE (Union des démocrates et des écologistes). Le cannabis "peut s'apparenter à de l'alcool ou du tabac sur les enjeux de toxicomanie", estime-t-il.

Les autres signataires de la proposition de loi, qui sera formellement déposée jeudi, sont Sylvia Pinel, Paul Molac, Jean-Michel Clément, Jeanine Dubié, Frédérique Dumas, François Pupponi (Libertés et territoires), Régis Juanico (app. PS), ainsi qu'Éric Coquerel, Loic Prud'homme (LFI) et Sébastien Nadot (non-inscrit).

Début avril, le Premier ministre Édouard Philippe avait estimé qu'il serait "absurde" de s'interdire d'étudier les possibilités du cannabis thérapeutique. Mais "il ne s'agit en aucun cas d'une légalisation de la vente de cannabis", avait précisé Matignon.

L'appel de l'Obs
En parallèle, dans une tribune publiée dans L'Obs ce mercredi, 70 personnalités - comprenant des économistes, des médecins, ou des élus - appellent à la légalisation du cannabis. "La France doit légaliser le cannabis, qu'il soit utilisé à des fins thérapeutiques comme récréatives, pour les consommateurs de plus de 18 ans", écrivent les signataires parmi lesquels on trouve l'eurodéputé Raphaël Glucksmann, ou le cardiologue Patrick Aeberhard. "C'est précisément parce qu'il est nocif pour la santé, particulièrement celle des mineurs, qu'il faut en contrôler la production et la distribution", estiment-ils, jugeant la prohibition de la substance "totalement inefficace".



Get 4.2 Free Smoke Power On Sign Up To Start Your Journey On Smoke! The First Cannabis Community That Pays You To Post And Curate Content You Love..